Anna KURTYCZ et RUDEK


Peintures, gravures, estampes
RUDEK_northernfrontier 
 
kurtycz+rudek_walkingframe  
 

Anna KURTYCZ et RUDEK

STUDIO KURTYCZ
Cotonou, Bénin
Téléphone: 229 97 97 23 30

site : http://www.studiokurtycz.com

E-mail :

Anna Kurtycz (Mexique, 1970) et RUDEK (Pays-Bas, 1975) forment un couple d'artistes depuis 2002. Avec comme technique de départ la gravure et l'estampe (notamment taille d'épargne), ils mobilisent un éventail de techniques et de styles par un brassage de la peinture, de la gravure, de la photographie, de la vidéo, de l'installation et du Street Art afin d'explorer tout les potentiel de l'art. Leur travail a été exposé en France, aux Pays-Bas, aux Etats-Unis, en Espagne, au Mexique, au Ghana et au Bénin.

Depuis 2008, ils vivent et travaillent en Afrique (d'abord au Ghana et actuellement au Bénin), où ils co-développent des projets-expositions et ont cosigné plusieurs oeuvres. Convaincus que l'art est fondamental dans le développement d'un pays, les projets-expositions mobilisent des artistes locaux sur des thématiques précises. C'est comme cela qu'ils ont abordé au Ghana les thèmes :

  • - de la femme (A woman is a woman 2009)
  • - de la migration et de l'identité (Migration-Identity, 2010)
  • - de la société des extrêmes (Neither Black Nor White, 2011)
  • - et de la corruption (The Beautyful Ones Are Not Yet Born, 2012 en partenariat avec l'Institut Goethe)

Ce dernier projet a été développé dans un quartier modeste (bidonville) à Accra, avec la participation d'une vingtaine d'artistes et par l'utilisation des outils de communication tels que la vidéo et l'internet pour inclure la population locale dans la démarche artistique. Actuellement, ils développent deux projets majeurs Le projet - Marcos Kurtycz Vida y Muerte de un Impresor - sur la vie de l'artiste Mexico-Polonais Marcos Kurtycz (prévu pour fin 2014), et le projet-exposition - Filles en uniforme -, prévu pour le début 2015 en partenariat avec l'Institut français du Bénin.

kurtycz+rudek
crédit photo Alain Cazalis

Le travail d'Anna Kurtycz et RUDEK est fortement autobiographique. Leurs oeuvres ont pour but de s'approprier des endroits où ils habitent, à garder une trace de leur vie et à préserver la mémoire des gens et des choses qui les entourent. L'approche d'Anna Kurtycz se fonde sur le rassemblement des scènes de la vie quotidienne en cherchant l'interaction volontaire ou involontaire entre les personnes qui peuplent l'espace (la foule est un élément récurrent dans sa démarche), alors que RUDEK cherche à sortir l'individu de la masse, par une démarche davantage portraitiste. C'est dans la tension entre l'individu et la masse que se positionne leur travail conjoint.



studiokurtycz_atelier