Serge DELHOMME

Peintre

Serge DELHOMME   acrylique sur toile 162x130cm


Serge DELHOMME

27 rue Decrès
75014 Paris

Tél : 01 45 45 76 62


e-mail :

Site internet : http://www.chez.com/delhomme

BIOGRAPHIE

SERGE DELHOMME Elève de l'École d'Arts Graphiques ESTIENNE, imprimeur de formation, il peint depuis l'âge de 14 ans.

En novembre 1977, à la suite d'une exposition privée à la Défense, il décide de se consacrer à son Art.

Peintre à deux facettes, Serge DELHOMME excelle aussi bien dans une abstraction colorée, rythmée, toute de gaieté et d'équilibre que dans une peinture figurative, parfois classique, épanouie, tendant au mysticisme.

À partir de 1982, il expose son travail en galeries, notamment en Allemagne.
Il est présent dans différents salons, centres culturels, manifestations liées à la musique, etc. ... Il participe à des expositions de groupe en France, au Japon, au Liban, en Chine, aux Etats-Unis. Le « Salon d'Automne » lui rend un Hommage en 1986. Serge DELHOMME est invité d'honneur dans de nombreux Salons et participe à l'éveil pictural chez les enfants des écoles maternelles.

Des vitraux profanes et religieux ont été créés à partir d'oeuvres de Serge DELHOMME.

ACQUISITIONS
Etat Français - Musées Nationaux.
Centre culturel de Sochaux
Collections particulières : France - Allemagne - Israël - Maroc.

TEXTES :

Les Artistes sont fascinés par la surface blanche. Pour moi, elle est d'une incommensurable beauté.

Dans l'atelier que j'occupais autrefois, une vaste et vieille usine désaffectée, je m'organisais des expositions de surfaces vierges.

Là, solitaire, vaguement anxieux, je ne me lassais pas de contempler ces prouesses pures, j'allais et venais pendant des heures, sans rien faire d'autre que d'admirer l'ensemble de ces non tableaux.

Aujourd'hui, comme alors, dés que je me trouve confronté avec ce vide immaculé, qu'il me faut accomplir le premier geste, esquisser le premier trait, appliquer la première salissure, j'ai le coeur étreint par une émotion diffuse qui s'insinue en moi comme à l'instant d'ouvrir une porte sur l'inconnu.

Puis, les premiers traits ordonnent une ébauche d'infrastructure, organisent unes architecture rythmée sur laquelle je plaque un chaos d'antinomies, tout d'abord irréductibles, crées par l'imagination dynamique de l'instant, les impulsions instantanées, les fantasmes inconscients.

Ayant ainsi provoqué brutalement le conflit sur la surface restreinte, il m'appartient alors de le dompter, afin de le soumettre à l'organisation originelle sous-jacente, pour mieux catalyser les énergies picturales.

Ce qui, au moment du premier geste, pouvait n'être qu'une vague intention, devient une réalité incontournable.
C'est la matérialisation de ce tableau là et non pas tous les autres inconnus possibles et jusqu'alors imaginables.

L'harmonie s'est alors imposée, simplement, presque automatique ; elle s'est organisée en gammes, est devenue trait de violon, éclat de cuivres et de timbales.

C'est une explosion plastique, figée en cacophonie silencieuse, dynamique de la couleur pure ou la sereine méditation métaphysique d'une harmonie intériorisée, parfois même le simple et somptueux éclat glacé du noir et du blanc, toujours le rêve en mouvance,l'exaltante jubilation du sacré, un serein sentiment d'éternité.


Serge DELHOMME


Serge DELHOMME Noir et Blanc acrylique sur toile 80x80cm

Accueil   Les Artistes